Vous êtes ici : Accueil > Prix Bayeux > Prix lycéen > Prix Lycéen 2016 > Un prix de Bayeux 2016 sous le signe de l’émotion
Par : bayeux3
Publié : 5 octobre 2016

Un prix de Bayeux 2016 sous le signe de l’émotion

Ce qui nous a, tout particulièrement, touché, c’est le témoignage de cet homme que Daech a détruit : « On me bourrait le crâne ». Ainsi il souhaite se confier pour éviter l’endoctrinement d’autres jeunes par le groupe État Islamique. A la fin du reportage, nous apprenons que ce détenu, dont le nom est tu, sera exécuté par pendaison. Cette annonce plus que touchante nous confronte aux limites de la peine de mort et du droit à la seconde chance.
Par la suite, nous avons eu la possibilité d’échanger avec un reporter de guerre : Jean-Pierre Perrin. Un dialogue formateur et enrichissant pour nous, lycéens, retraçant sa carrière exercée en partie au Moyen-Orient. Cette expérience a sollicité une attention rigoureuse de tous, captivés par cette profession insolite.

Garance D, Mathilde A
Membres du Club Presse du Lycée Jacques Prévert