Vous êtes ici : Accueil > Partenariat avec l’Eclat > "Oh boy !", un apprentissage de la vie en accéléré
Publié : 30 avril 2016

"Oh boy !", un apprentissage de la vie en accéléré

Le 1er mars 2016, le théâtre L’éclat proposait "Oh boy !", une adaptation du roman éponyme de Marie-Aude Murail. Joyce Amorin, Clara Fréhaut, Lucie Bourdon et Andréa Maridort étaient parmi les spectateurs.

« Oh boy ! » , c’est comme un apprentissage de la vie en accéléré avec une facilité à parler de sujets pourtant si tabou comme l’homosexualité et la maladie, une légèreté combinée à une énergie déconcertante, un florilège d’émotions. Car oui, devant cette pièce, on passe du rire aux larmes très rapidement. Pas le temps de s’ennuyer avec de multiples rebondissements, nous vous l’assurons !
« Oh boy ! » est une pièce à ne pas rater, une pièce qui dédramatise, qui nous fait voir la vie du bon côté. Tellement actuelle, tellement dans l’air du temps, elle convient aux petits comme aux grands. C’est une pièce qui incite à la réflexion en présentant et en cassant des préjugés, une pièce touchante qui a su s’attaquer à des sujets difficiles avec humour et simplicité sans pour autant être trop moralisatrice. C’est un comédien formidable, attachant et débordant d’énergie, occupant la scène avec toutes sortes de petits stratagèmes qu’on adore et qui rendent le récit tellement réaliste. Ce comédien « multi fonction » fait apparaître de manière très habile, à lui seul, tous les protagonistes de l’histoire. Bluffant ! Oh boy ! que c’était bien !!!
« Oh boy ! » donne un nouveau souffle au théâtre en lui enlevant l’étiquette de spectacle d’animation réservé aux 65/70ans, en le rendant plus accessible, plus compréhensible, moins fictif, et tellement réel, attirant toutes sortes de publics. Les plus réticents tout comme les plus friands de théâtre se régaleront avec cette pièce qui traverse les âges, brise les stéréotypes et crée une réelle complicité entre le comédien et son spectateur. « Oh boy ! » a personnellement conquis notre cœur !